Des parents au collège

Jeudi 2 mars, des parents d'élèves sont venus au collège pour présenter leurs métiers aux élèves de 3ème, les études qu'ils ont suivies et les différents postes représentés au sein de leur entreprise.

-Madame F. travaille aux ressources humaines des thermes de La Roche Posay qui accueillent 8 000 patients par an pour la partie santé des thermes et 15 000 clients par an pour la partie bien-être/spa.

-Monsieur C. , métrologue chez Fenwick-Linde, est venu accompagné d'un bras faro (laser scanning) qui permet de mesurer, de créer et de reproduire des pièces pour les chariots-élévateurs que fabrique son entreprise, leader mondial dans ce domaine.

-Madame D., éleveuse de chèvres, a présenté, avec passion, son élevage, son exploitation et le mode de traite de ses chèvres.

-Monsieur V. et Monsieur G., respectivement céréalier et éleveur de bovins (viande), ont parlé du domaine de l'agriculture, des études à suivre et du lien fort qui les unit à l'environnement.

-Madame V. est contrôleuse des situations individuelles à la CAF (Caisse d'Allocations Familiales), elle lutte contre la fraude en réalisant des investigations administratives.

-Monsieur D. travaille pour un bureau d'études en transports scolaires. Les élèves ont réalisé, avec son aide, le tracé du parcours de 2 cars scolaires.


Jeudi 30 mars, d’autres parents d'élèves sont venus pour présenter, à leur tour, leurs métiers aux élèves de 3ème.
-Mme R. est infirmière libérale. Elle a décrit avec passion son métier qu’elle exerce depuis l’âge de 21 ans, ainsi que les soins à donner aux patients, les études à suivre et les lieux dans lesquels une infirmière peut exercer (en milieu scolaire, en crèche, dans un EHPAD etc.)

-M. C. a expliqué aux élèves comment gérer un site internet de vente de jouets (trains électriques), comment créer un article à mettre en vente en ligne, gérer les commandes et les stocks avant de présenter quelques-uns de ses articles.

-Mme B. a expliqué ce qu’était le métier de cantinière en milieu scolaire, les règles d’hygiène à suivre, les normes à respecter, la présentation des plats et les risques liés à la contamination par les bactéries.

-M. T., qui est boucher-charcutier-traiteur à La Roche Posay, est venu expliquer la différence entre ces 3 métiers complémentaires et a régalé les élèves avec ses tartines de rillettes d’oie et de porc.

- M. B. a présenté, à travers les photos de ses nombreux déplacements, son bureau d’études de diagnostic de fluides industriels. L’air comprimé utilisé permet de vérifier la présence ou non d’éventuelles fuites dans des conduits, des canalisations ou des tubes afin que les usines qui le sollicitent gagnent en rentabilité.